dimanche 6 décembre 2009

Dimanche en poésie

Mon coeur est toujours triste et l'absence cruelle.
Aussi, ce verre de poésie me sera-t-il comme un onguent.
J'ai choisi un poème, une chanson de Maurice Fanon, c'est un texte qui m'est très cher, autrefois chanté par Pia Colombo pour ceux qui s'en souviennent.
Et j'ai choisi pour l'illustrer, une peinture de Marie Laurencin que j'aime également beaucoup, si le couple qu'elle formait avec Guillaume Apollinaire fut célèbre, leurs désillusions aussi, il restera pourtant dans leur histoire les ferments de l'amour célébré, et parfois malheureux.
Les participants des dimanches en poésie sont listés par notre Celsmoon de miel, dame de coeur auprès de qui je tiens à m'excuser pour mes nombreuses absences.
quand je me sentirai mieux, je reviendrai.

L'ECHARPE

Si je porte à mon cou
En souvenir de toi
Ce souvenir de soie
Qui se souvient de nous
Ce n'est pas qu'il fasse froid
Le fond de l'air est doux
C'est qu'encore une fois
J'ai voulu comme un fou
Me souvenir de toi
De tes doigts sur mon cou
Me souvenir de nous
Quand on se disait vous

Si je porte à mon cou
En souvenir de toi
Ce sourire de soie
Qui sourit comme nous
Sourions autrefois
Quand on se disait vous
En regardant le soir
Tomber sur nos genoux
C'est encore une fois
J'ai voulu revoir
Comment tombe le soir
Quand on s'aime à genoux

Si je porte à mon cou
En souvenir de toi
Ce soupir de soie
Qui soupire après nous
C'n'est pas pour que tu voies
Comme je m'ennuie sans toi
C'est qu'il y a toujours
L'empreinte sur mon cou
L'empreinte de tes doigts
De tes doigts qui se nouent
L'empreinte de ce jour
Où les doigts se dénouent


Si je porte à mon cou
En souvenir de toi
Cette écharpe de soie
Que tu portais chez nous
Ce n'est pas qu'il fasse froid
Le fond de l'air est doux
Ce n'est pas qu'il fasse froid
Le fond de l'air est doux.

Maurice Fanon




6 commentaires:

celsmoon a dit…

Ne t'excuse, tu fais les choses avec coeur et ça, c'est pour moi un beau cadeau... je pense à toi !

Mango a dit…

Je me souviens très bien de ce superbe texte si bien chanté! Il me donne encore des frissons!
Prends le temps nécessaire pour adoucir ta peine tout en sachant que ta place est au chaud ici! Nous t'attendons.

Leiloona a dit…

Un message tout en douceur.
Je te serre dans mes bras.

Diane a dit…

Si belle poésie, si près de ce que tu es.
Un jour le chagrin s'estompera un peu pour que la joie de vivre puisse revenir.

Bises d'amour.

Armide + pistol a dit…

Je me souviens d'avoir entendu ce poème chanté par Pia Colombo. Je n'avais alors pas tout à fait mesuré la portée de ces mots. Je les ai relus avec beaucoup d'amour, en souvenir des illusions que j'ai eu le grand bonheur de vivre

leschatsdumaquis a dit…

Un poème que je découvre qui se lie et se lit avec ravissement ; presque je ferais quelques pas de danse...

Tendrement

Rose