mardi 26 août 2008

Les vendanges de Pascal-Picoulet

L'avantage d'avoir une copine dans la place en la personne de Joséphine (quatre pattes, nez rose, poil noir, mini-tigresse) c'est de pouvoir obtenir du poète les lignes en primeur.
Je vous les livre, des fois que vous n'alliez pas lire les commentaires ;-)

Applaudissements en bas.


Pour faire et valoir ce que de droit
Tous mes mots tus
bouche cousue
sur ton rouge
et tes silences
en sur brillance
flashent ton éclipse
Tu m'endolores
je décolore


J'interroge
mes lignes de main
nos zodiaques
tes parce que
Je ground zéro
plié sur moi
j'Bagdad-Kaboul
fermé sur toi


Je tague mes heures
sur l'entre-nous
j'éphémère
ton entre-soie

Je te barbouille
de mes baisers
à demi-mots
j'te peinturlure
de mignotises
comme en écho


Je me perfuse
notre nous deux
je commémo
nos joutes à nu
je les remake
au ralenti
tout en fondu
toi déchaînée


Je te wanted
chatte échaudée
sur les fronts de mer
sur les huit mille
d'Ushuaia
pour taire le feu
en Adélie
rompre ce froid


Je tague mes heures
sur l'entre-nous
J'éphémère
ton entre-soie

je te barbouille
de mes baisers
à demi-mots
j'te peinturlure
de mignotises
comme en écho


Tu reviens pas ?
(silence)
Tu reviendras?
J'laisse allumé...

Pascal, ma Picoule, plein de baisers sur ton nez rose.

4 commentaires:

Leil a dit…

Aaah j'aime ! Comme toujours. ;)

Je danse sur un fil a dit…

Et oui, comment ne pas aimer la Picoule ?
Quand je pense que c'est mon pote depuis ????
Je propose qu'on le tagge, taggue, c'est pas une bonne idée ça ?
Lui demander des vers sur la ratatouille, bon, on ne l'obligera pas à l'alexandrin, je parie qu'il pourrait nous faire une ratatouille plus que sensuelle.
T'en dis quoi ma Picoulette ?

Anonyme a dit…

depuis... pas mal d'années!! je dirais 18 ou presque... puisque j'en afficherai 17 au compteur ce vendredi..
tu crois pas que mes gribouillis c'est déjà de la ratatouille?
quant à miss finejosèphe je vais lui coller un contrôle parental sur l'ordi, na
j'écris moins, plus de mal à enchainer les mots.. ça fait plus d'une semaine que je tourne autour de " les femmes en volants/c'est l'amour en tourments/le bas blesse...je me découds selon les points titillés" et j' n'accouche que de ratures
baisers en grappes
picoulet petit cru

Je danse sur un fil a dit…

Bon, écoute ma Picoule, je ne vois là rien de grave, tous les poètes ont connu cela un jour. Un zeste de ras la couenne sans doute. La rentrée qui s'annonce, que sais-je ? pas de quoi t'affoler, les débuts sont prometteurs, ne t'en fais pas, ici, on t'attend, on a le temps, prends le tien.

Ta Joséphine est une fameuse coquine mais elle est tellement mignonne, le contrôle parental il faudra que tu l'exerces si elle va sur des blogs XXX, genre Félixxxxx, elle est trop jeune ...