lundi 1 décembre 2008

En avant la zique !

Contre le sida, de la musique !
Une partie du personnel et les deux médecins chefs du service d'hématologie du Centre Hospitalier, tous ont joué le jeu, la blondinette tout à droite avec le passe-couloir rouge * (* un passe-couloir c'est une veste, ainsi nommée parce qu'il arrive que le personnel soignant fasse des kilomètres dans une journée à travers les vastes couloirs de l'établissement)est une aide-soignante EXTRAORDINAIRE, une femme qui s'occupe des corps des patients les plus atteints. Elle les masse, elle les touche, elle leur redonne un peu de vie, elle s'en occupe heure après heure, c'est une femme absolument géniale qui refuse de céder trop de place à la maladie. Pour tenter de reconquérir ce qui peut encore l'être, elle "oblige" le patient à réinvestir son corps, même torturé, c'est son credo. Je l'adore, je l'adore, et elle a une pêche d'enfer.
Les vidéos ne sont pas géniales, j'ai été beaucoup bousculée, ça se passait dans le hall d'entrée de l'hôpital, une super journée de chants et de rires, des visiteurs et des malades qui en redemandaient ;-) et puis, mon oeil s'est un peu attardé sur le bébé si beau dans les bras de sa maman qui chantait, une image de bonheur et de douceur, j'aime !
video

>Et celle -ci, trois filles totalement délurées, drôles et qui chantent bien, bien, bien !!!
video

3 commentaires:

Homer a dit…

Hé bien. Une chose est sûre : tu rentabilises l'appareil photo et ca fait RUDEMENT plaisir !

J'aime beaucoup voir les gens chanter, surtout dans des lieux où nous ne sommes pas habitués à les entendre pousser la chansonnette.

La vie est vraiment plus belle en chanson (sauf avec Brel paskeucédéprimaaaaaan céchansooooonkiparledelamordelamizèr édubrouillaaaaaar)

A LITTLE ISLAND OF UTOPISTS a dit…

C'est quand même une sacrée révolution le numérique et c'est peut-être ça qui se construit en ce moment,chacun de nous peut raconter, montrer et transmettre des instantanés de vie qui tissent une nouvelle réalité commune.Vive la vie !
Emlo

Je danse sur un fil a dit…

Merci Emlo d'être passé par là. Je ne maîtrise pas encore parfaitement la technique mais c'est ça qui me plait : apprendre !
Et puis retransmettre bien sûr, sinon, où seraient les joies du partage ?