lundi 24 novembre 2008

Nota bene

Si vous avez lu le billet précédent, c'est bien !
Alors il n'aura pas pu vous échapper que parmi les livres cités est un intrus.
Paul Smaïl (prononcez à l'anglaise et vous sourirez) est un pseudonyme d'un auteur peut être moins connu détesté des critiques et pour cause, l'écrivain fustige allègrement la classe politique, les journaleux fâcheux et toute la clique littéro-gargaro- indigesto-filododo.
A l'occasion, il s'appelle "Melmoth", "Dashiel Hedayat", "Eve St Roch" et il est très méconnu sous son vrai nom "Jack-Alain Léger". C'est un bon, à la langue bien pendue, qui fuit les faux-semblants et ne s'encombre d'aucune protection , il n'aime ni les bolducs ni les paquets cadeaux, il est en colère et il le dit drôlement mieux que moi.

Aucun commentaire: