lundi 11 août 2008

Portrait d'une grande guerrière

Un dimanche après-midi aux heures chaudes...
La demoiselle baille.

6 commentaires:

Leil a dit…

Tous les mêmes ! (Cf la photo de la Lok)
Et on devrait nous aussi prendre le temps de paresser. ;)

Alain pain d'épices :) a dit…

Drôle de guerrière ... pacifiste!! comme le Coffee
Bises Southern-Lolo

leschatsdumaquis a dit…

Est-ce Gaïa qui teste la solidité de la couette ? :-)))

C'est bien joli comme nom, Gaïa ; c'est toi qui l'a choisi ?

Diane a dit…

Ma guerrière adorée... je t'ai imitée aujourd'hui et j'ai fait repos dans le hamac.

Merci mon inspirante Gaïa.

Homer a dit…

Et dire que j'ai risqué ma vie en prenant cette photo... !

Pas facile d'être photographe chez l'amie Lolo. Pfiouuuu !

:-)

Je danse sur un fil a dit…

Gaîa doit son nom à Clément qui était (à l'époque) très branché mythologie (il l'est encore du reste)
Mais elle a aussi tout un tas d'autres noms qu'elle connait parfaitement.
"Mademoiselle Récamier", " la fleur", "petite série", "petite merdeuse" (oui aussi!)etc... mais enfin à l'état-civil c'est Gaïa.

Et c'est bien elle qui teste, comme tu dis la solidité de la couette (lit de Clément) mais Gaïa a un goût marqué pour tout ce qui est moelleux et confortable et si en plus il y a de quoi se terrer, c'est Byzance !