dimanche 17 août 2008

Aux copines lectrices

Faut que je me crée une chtite rubrique.
Leil, Diane, et autres lecteurs (euses);-) je n'ai pas aimé çui là :

polar pornographique, je sais, c'est un peu réducteur mais c'est tout ce que j'en pense. Dieu (encore lui) m'est témoin que je suis assez mordue de l'excellente littérature érotique (j'ai des noms !), mais le genre porno ne me plait guère. Dans le cas du bouquin sus nommé, l'intrigue se vautre dans le sexe haute consommation, c'est lourd, ampoulé, ronflant de marques haute couture et puisqu'il parait que l'auteur est grand amateur de BD, j'ai envie de lui dire que je préfère Manara à sa prose. Ce n'est pas mal écrit au contraire, c'est juste que l'avalanche de détails techniques tourne très très vite au sordide putassier, c'est pas bon, c'est pas bon, le stupre et la luxure méritent bien mieux.
J'ai lu hier matin au petit déjeuner, alors que la maisonnée ronflait, (par maisonnée entendez les deux mâles de l'espèce, darling l'homme et Bingo le chien), "Le magasin des suicides". Je l'ai trouvé assez joli ma foi avec une espèce d'écriture qui louvoie parfois vers Boris Vian ou Queneau aussi, c'est loufoque, tendre et j'ai adoré la fin, pourtant...
Et j'ai aussi terminé ce très beau livre dont je vous ai parlé "La mère des chagrins" la Mater Dolorosa, rien à redire, c'est effectivement très beau. La libraire m'avait dit "attention douloureux", je ne l'ai pas ressenti de la sorte, je l'ai lu comme un hommage et si je l'ai trouvé très poignant, je n'ai pas versé de larmes.
J'en ai encore une pile en attente, je ne rivalise pas avec Leiloonette, j'ai débuté :
Je n'ai pas trouvé l'image de la version française.
Cahiers secrets (Henry and June pages non expurgées du journal, livre débusqué chez Emmaüs, je ne crains pas le soufre et je n'aime pas les réputations toutes faites.

1 commentaire:

Leil a dit…

Ma vitesse de croisière s'est ralentie avec "Les Déferlantes". L'air de la Hague doit m'empêcher d'avancer. :P
Bon, je ne retiens pas ton premier livre. Et le Teulé, j'ai bien aimé, même si la fin est assez étrange.

Je connais de nom le dernier : tu as bien raison de vouloir te faire TON opinion d'un livre. :)