lundi 21 juillet 2008

Trois femmes et un pied

Pas beaucoup d'écriture, mais du très beau à vous mettre sous les yeux.
Je commence par "le chat" Judith Magre à qui je trouve une très grande ressemblance avec le félin
D'accord, elle est très maquillée, mais ça ne fait rien, je la trouve belle et je lui trouve même un petit air de Colette.

La suivante, c'est La Pietragalla que je trouve carrément sublime, elle est assez souvent décriée, par des jaloux probablement.


Et ses mains qui dansent déjà...
Et les expressions de son visage...
Tiens, je ferai un petit billet sur la danse un de ces jours.
Le pied de Marie-Claude, je suis totalement émue, si ! essayez d'en faire autant, vous verrez !
La cambrure, le cou de pied, la cheville, tout me trouble.
J'ai été petite danseuse moi aussi
Je sais ce que cela représente d'efforts, de tortures aussi pour arriver à cette perfection.


Et la dernière de mes femmes sera l'immense, immense, immense Anna.
Anna Magnani pour sa beauté si particulière, son regard, et cette force, cette violence, cette âme qui s'exprime si magistralement;
Regardez-la, buvez-la, admirez-la, ça me fera vraiment plaisir.
Sur cette photo, on lit tellement de choses, ses cernes sont beaux, elle est si belle.
Et là, à part la contempler et se taire, que faire d'autre ?
Si vous ne la connaissez pas ou mal, je vous recommande ceci sur vouscylindre, 5 minutes et 5 secondes de bonheur, c'est pas bien cher payer !
http://fr.youtube.com/watch?v=a0GL0D6l50g&feature=related

3 commentaires:

Leil a dit…

Je ne connaissais pas Magnani alors j'ai fait tourner les turbines. Boudiou ! C'te regard !!!

Quant au pied de la Pietra, c'est celui d'un oiseau. :)

Homer a dit…

A propos de pied de danseuse, je viens de revoir avec plaisir "Billy Eliot" ; un très bon film, je trouve. Plein de sentiments et d'intelligence.

Olé !

Diane a dit…

Moi je la connaissais et je l'aimais beaucoup, cette beauté sauvage, ce visage ces expressions.