lundi 22 juin 2009

Pensées pour elle


J'en avais parlé sur mon blog défunt, permettez-moi d'en reparler ici.
D'abord parce que je l'aime et que c'est une histoire qui dure depuis des décennies, ensuite parce qu'il est probable qu'elle a du chagrin.
Elle ne me lit pas, je peux bien lui dire qu'elle compte pour moi, qu'elle a incendié ma jeunesse avec sa voix si particulière et ses textes à "l'arrache" qui me brouillaient la vue autant que les tripes.
Elle compte toujours pour moi, si elle savait que presque tous les soirs, en rentrant du travail, je passe devant sa porte parce que j'aimerais me risquer à lui dire combien elle me manque et combien j'aimerais l'entendre chanter encore.

Elle s'appelle Mama Béa Tekielski et seuls les plus âgés d'entre vous doivent connaitre ce nom, il est encore temps de faire connaissance.
Allez rendre une visite à Mama Béa Tekielski

6 commentaires:

Mango a dit…

Je viens de l'écouter: je ne la connaissais pas encore. Ce qu'elle a écrit est émouvant!

leschatsdumaquis a dit…

Une découverte oui... Ce n'est pas ma tasse de thé mais quelle présence !

Tendresse du jour bellamia

Rose

menfin a dit…

j'aime
merci pour cette découverte

Love a dit…

je trouve ton blog très beau...

Je danse sur un fil a dit…

Merci pour elle !
Elle est une petite par la taille et une grande par la voix.
Ca me fait toujours plaisir de la faire découvrir comme cela me fait plaisir de découvrir de nouveaux venus sur mon blog.
Je vous souhaite la bienvenue, prenez votre temps, le sol est parfois glissant, boueux, mais parfois, il y pousse de curieuses herbes sauvages :-)

Fleur a dit…

Je ne connaissais pas non plus, pas mal du tout cette découverte ;)