mercredi 12 novembre 2008

Des chapeaux et merveilles

Je suis dingue de chapeaux, tous les chapeaux, les sobres et les feuillus, les feutres et les plumes plumes, je suis surtout dingue des années "bibi" et de cette période où les femmes ne sortaient pas "en cheveux".
Si je sais à peu près coudre, je ne suis pas modiste, c'est un art total et je ne le possède pas. De plus, je ne trouve pas matière à m'exploser le plexus de joie dans les créations actuelles, non, moi voyez les chapeaux qui me font planer, c'est un peu ce genre là (avec la mode qui va avec) quand je vous dis que je suis une nostalgique

L'avantage de la capeline, c'est que rien ne filtre du soleil et on garde la peau fraîche, le teint diaphane et adieu les rides ;-)
ou alors ça :

J'adore !

Ou bien encoreRhaa, le petit cône, lovely !
Mais aussi :
Le bibi cloche, du grand art !
Et puis pour aller avec les chapeaux, quelque chose de ce genre :
Comment ? ce n'est pas facile à porter ? Mais si !
Rien ne se crée vraiment dans la mode, rien, il suffit d'apprivoiser les années filées et de les remettre à la mode justement ;-)
Ou alors un petit air de New Look ?
Un chapeau, des basques, de l'ampleur, la taille marquée et le tour est joué (presque) ;-)

2 commentaires:

A LITTLE ISLAND OF UTOPISTS a dit…

Chère amie, je retrouve enfin l'adresse de votre blog par le biais de celui de votre amoureux.Le votre est charmant, sensible et instructif.
Les chapeaux, quel vaste univers qui marque ou non la créativité d'une époque ou d'un individu.Au delà de son côté fonctionnel,il exprime une facette particulière de notre personnalité.Personnellement, j'ai opté pour la casquette cuir style "titi parisien" (qui me fut offerte par un excellent ami),
pour des raisons professionnelles liées à l'instrument qui me sert de gagne-pain.
J'espère ne pas vous avoir trop pris la tête avec mes histoires de casquette et vous souhaite une bonne journée.
Amicalement vôtre
Emlo

Je danse sur un fil a dit…

Cher Emlo, tu ne me prends pas la tête, je n'ai pas encore le complexe de la superstar ;-)
Merci pour ce joli commentaire, je vais parfois sur ton blog aussi et j'y ai vu dernièrement les travaux de la cheminée, ça m'a donné une furieuse envie, mais vous êtes un peu loin.
Je t'embrasse, et tes trois femmes et le chien Capou ;-)