lundi 22 septembre 2008

Les vignes, le vin et moi.

Je suis bourguignonne mais de la Bourgogne du sud, la Bourgogne des églises les grands noms sont plus au nord, du côté de Pascal Picoulette, mais j'ai longtemps stationné dans les côtes Chalonnaises, tout près des Givry, Buxy et autres Mercurey.
J'aime les vignes et leur paysage en toutes saisons, c'est un spectacle particulièrement agréable pour moi, je suis très respectueuse autant qu'admirative du travail de la vigne. Avant que d'aller succomber au charme d'un Syrah, mieux vaut savoir le nombre d'heures passées à élaborer la merveille.
Lorsque Clément est parti vendanger à Chateauneuf du Pape, je me suis réjouie de devoir emprunter cette route tous les matins, la commune est à 8km de chez moi, la route est impraticable l'été, tant elle draine de touristes, mais à l'automne, je rentre très souvent par là, les soirs où le soleil darde encore quelques petits rayons. Chateauneuf m'en met plein la vue, car au tournant, on se noie véritablement dans une mer de vignes et les couleurs, mazette, tant d'ocre et de pourpre à la fois, ça me laisse muette d'émotion.
Alors pour ce qui est du vin mondialement connu, j'ai pensé que peut être, ceux et ceusses d'entre vous qui aiment à boire non un picrate mais plutôt une essence rare aimeraient savoir ce qu'est ce vin.
Je ne suis ni oenologue, ni sommelier, j'ai fait un peu d'études de cru des vins dans ma jeunesse et un peu d'oenologie mais pas suffisamment pour briller ici, juste de quoi ne pas avoir l'air benêt si on me parle de chaptalisation (vilain mot mais..) et Grenache.
Avant de devenir savantissimes, d'accord, ce ne sera pas forcément facile à replacer demain au bureau mais vous trouverez sûrement une occasion de sublimer un discours familial et dominical avec une envolée lyrique sur le Chateauneuf du Pape de la Lolo ;-)
donc avant tout ça, je vous invite à vous rincer le gosier et à regarder le joli village de Chateauneuf du Pape.
et l'autre château
Photos suivantes extraites du blog

Le vignoble a été lourdement touché par le mildiou et la grêle et la grêle sur une grappe, ça donne cela :
Et pour tout savoir sur le vin, allez donc ici
Et ... ne soyez pas superstitieux mais 13 cépages pour l'appellation Chateauneuf du Pape :

8 pour les rouges
- le Grenache,
- la Syrah,
- le Mourvèdre,
- le Cinsault,
- la Cournoise,
- le Vaccarèse,
- le Muscardin,
- le Terret noir,

5 pour les blancs
- le grenache blanc,
- la Roussane,
- le Bourboulenc,
- la Clairette,
- le Picpoul,
- le Picardan, même s'il n'est quasiment plus utilisé et a pratiquement disparu dans la vallée du Rhône

Alors ??? Heureux ???-


4 commentaires:

Callophrys a dit…

je suis moi aussi bourguignonne mais plutot vers Beaune..un bon verre de vin avec un bon repas...en bonne compagnie en plus...quel bonheur!!

Je danse sur un fil a dit…

Bienvenue Callophrys, tu es de terre des grands noms qui chantent et roucoulent laissant le "r" de l'accent gouleyer au fond du gosier ;-)
A Beaune que je connais bien, je recommande toujours de s'attarder sur le heurtoir de la porte des Hospices c'est une petite salamandre et souvent personne n'y fait attention, tu l'as vue ?

Callophrys a dit…

en fait de bourguignonne je suis plutôt Morvandelle....(Autun) quant à Beaune j'avoue ne pas être allée voir les Hospices...ou plutôt si !!mais j'étais tellement jeune que les salamandres à l'époque ne m'inspiraient guère.....

Yon a dit…

Hey, tout d'abord un grand, un énorme, un gigantesque merci pour ton commentaire qui m'a fait extrêmement plaisir...pffoulala, 2mois sur la blogosphère et premiers vrais encouragements !! Ca fait chaud au coeur... et sinon sache que moi aussi je suis bourguignonne, presque beaunoise même...plus exactement murisaltienne (Meursault...)