dimanche 6 juillet 2008

Back again

De retour de Dordogne où nous avons passé quelques jours très agréables. Détente, détente et détente, à laquelle il faut ajouter les ingrédients indispensables que sont le soleil, l'apéritif, les repas et la franche rigolade.
Je ne connaissais pas cette Dordogne là, je connaissais celle de Sarlat, Domme et autres endroits hautement fréquentés. La Dordogne où nous étions est paisible et rurale. Parfois à regarder les gens vivre ici, je songe que je suis tout à fait dans le faux. Ici, on ne court pas comme des dératés, on se salue dans la rue et on ajoute un petit mot aimable, le temps coule différemment.
Le frère de darling de moi qui nous a accueillis si aimablement est également maire de la commune, un maire fraîchement élu qui prend sa charge très à coeur et qui l'emploie d'ailleurs à toutes les charges qui lui sont confiées. Il a plein de projets novateurs et enthousiastes pour lesquels il déploie une énergie considérable sans jamais se départir de son sourire, très fort !
En outre, il nous a régalés de morceaux de piano dont il joue magnifiquement et croyez-moi, allongée dans un hamac avec la musique pour vous bercer, c'est un sacré goût de vacances.
Et une petite mention spéciale pour la très belle maison qu'ils habitent, un ancien hôtel et qui abritent trois jolies poules, deux rousses et une blonde, un chat roux aussi d'un beau roux Hayworth, Lili la chienne déjà bien âgée mais qui retrouve sa fougue à l'heure de la promenade et surtout la cane que j'ai adorée regarder vivre, une petite cane rigolote qui cancane bien sûr et lisse ses plumes après le bain.
Instantanés de bonheur, et c'est d'ailleurs la seule définition qui convienne.
Merci à vous Bruno et Chantal pour nous avoir permis de nous ressourcer dans ce très bel endroit.
Je vous montrerai quelques photos que darling a prises.

ps: j'ai lu " Alabama Song" et je regrette d'avoir été obligée de le finir, le Goncourt n'était pas usurpé, c'est un livre poignant, une émouvante promenade dans les pas de Zelda.
Et aussi ce livre génial " l'Immeuble Yacoubian" (non inscrit dans ma liste d'été), un petit chef d'oeuvre écrit par un auteur égyptien Alaa El Aswany. Tout y est ! l'écriture, les protagonistes, l'Egypte et ses changements apocalyptiques, changements politiques et sociaux, l'islamisme, la corruption, les désordres et l'amour.
Embarquée aux premières lignes, vraiment un excellent excellent bouquin.

3 commentaires:

Homer a dit…

Le temps passe vite. Trop vite ? Je n'en sais rien ; mais il passe irrémédiablement... Je garde de belles images de notre séjour en Dordogne, des instants de pur bonheur. Et c'était 100 fois mieux à tes côtés... ;-)

Pour les photos, faudra attendre encore un peu... Cékankeutuhachètunhnumérik mon coeur de beurre ?... :-)

Leil a dit…

"Instantanés de bonheur"

J'aime cette expression.
Bon retour alors ;)
Et j'attends de voyager au travers de tes photos ! (je ne sais toujours pas où nous allons cet été ... l'homme a posé ses vacances aujourd'hui même.)

Tu me donnes rudement envie de lire Alabama Song ! :)

Diane a dit…

Et voilà, Alabama Song sur ma liste.
Te lire donne le goût de partir immédiatement pour ce coin de pays ou respire la simplicité.
Hors critiques, hors râlages, hors frictions, juste hors du temps qui passe trop vite.
J'ai très très hâte de voir les photos aussi. De te voir sourire de ton sourire incroyable.